Eldorado…?

Un jeune migrant de 17 ans Posé sur un mur, côté Italie, au poste frontière de Menton. Il regarde là bas, la liberté, peut être... De l'autre côté, la lumière, la France On lui a dit que là bas c'était l'Eldorado Et pourtant il va passer des nuits à regarder l'horizon Il va traverser -... Lire la Suite →

Misère…

Il est toujours là sur le quai de la gare, sans un billet, sans voyage Personne pour lui parler, personne pour lui donner un peu de chaleur Toujours là, sans un bonjour juste son sac et son chariot quelques affaires Quelques souvenirs qu'il ne partagera avec personne... Il est toujours là, sur le quai de... Lire la Suite →

Le Pont des Arts vide de ses amours

Ils ont tout démonté. Seuls, quelques irréductibles ont trouvé le moyen d’accrocher, discrètement, leur symbole d’union sur un lampadaire. Vont ils un jour les déraciner, les nettoyeurs du vide, pour effacer encore les quelques cadenas, espoir d’un amour éternel, pour ne laisser qu’une ombre sans lumière d’une vie éternelle? Le Pont des Arts doit être... Lire la Suite →

Contradiction sur un point de vue

Sur la ligne 12 du métro parisien il souhaitait voir ou ne pas être vu. Dans tous les cas je savais déjà que je n’allais plus m’évaporer dans ces images de manière chronique. Je quittais Paris définitivement, je laissais derrière moi les ombres et tracas d’une vie entre passion, douleur et Noir & Blanc. “... Lire la Suite →

Mélancolie un après midi sur la plage du “Buse”

C’était un après midi pas comme les autres ou la mélancolie n’était que nostalgie. Une vie éphémère venait disparaître, une absence définitive qui nous laissait que quelques larmes — nous ne savions pas si elles étaient la conséquence d’une normalité absurde d’un passage sur terre.  La vision bucolique de notre monde provoquait notre sensibilité dans... Lire la Suite →

Mon père s’endort…

Mon père s'endort paisiblement après son repas à l'hôpital de Sospel. Le temps s'arrête, le silence s'installe, on ne se parle pas, je le regarde, il est beau. J'ai l'envie étrange que ce moment nous appartienne, qu'il s'éternise pour faire naître un autre instant - celui d'une résurrection complice. Je veux le garder pour moi,... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑